vendredi 25 mai 2007

La dévotion à l'Esprit-Saint

Ecoute: Je vais commencer à te dicter ce que les âmes doivent savoir sur l'Esprit-Saint. Cette dévotion est primordiale; elle est puissante et serait immensément féconde, jusqu'à régénérer le monde, si l'on venait se mettre vraiment sous la Lumière, sous l'action du Divin Sanctificateur.
Il est Lumière, Il est Amour, donc Il est Bonheur et répand le bonheur... Venez donc, ô vous qui peinez sur le chemin de la vie, vous qui travaillez sans relâche; vous, que le flot du surmenage entraîne et emporte. Par pitié, arrêtez-vous... Que cinq minutes de recueillement au moins viennent vous rafraîchir et vivifier au début de vos journées, avant ou après votre prière.
Bain spirituel, bain de lumière, bain de chaleur qui, tout en même temps, rafraîchit et embrase, qui vivifie! En cinq minutes, on n'a pas le temps de s'éloigner beaucoup de la terre et de pénétrer assez avant dans les régions où l'Esprit parle à l'âme et la transforme. Donc cinq minutes au moins; mais pour ceux qui le pourront, et le voudront! oh! qu'ils donnent davantage...
Toi, viens un quart d'heure au moins, et plusieurs fois par jour.
Que faire? Se dégager par un acte de contrition des poussières du chemin. Puis franchir le seuil, entrer dans les divins parvis; pénétrer dans le Sanctuaire de la Lumière et de l'Amour, et y demeurer en paix... sans rien dire, sous les effluves de grâces, sous l'influence, le rayonnement de l'Esprit. Là! qui dira ce qu'Il fera dans les âmes...
Après ce recueillement, lâme sortira plus souple, plus calme, plus forte, plus vivante. Elle aura vu d'autres horizons et regardera la terre ayant encore dans les yeux des lueurs du ciel... Elle lui paraîtra ainsi moins grise, moins intolérable. Elle éprouvera le besoin de communiquer à d'autres le secret de son bonheur intime et de sa force! Elle ira! faisant le bien, rayonnant tout autour d'elle...
Puis elle reviendra vers le milieu de la journée se replonger en la divinie ambiance. Puis le soir.
Oh! qu'une âme bien fidèle à faire cela monterait vite. Il faut que tu y entraînes! sous la divine emprise de l'Esprit.

24 février 1934 - Quelques communications transcrites telle qu'elles furent reçues par Madame SEVRAY. - Nihil obstat: Coutances, 13 Septembre 1972, Charles KUHN, P.S.S. - Imprimatur: Emile HAREL, Coutances, 23 Octobre 1972, Vic. général. - «DIVINS APPELS», p. 170-171.

2 commentaires:

le petit placide a dit…

merci beaucoup pour ce blog très riche...

Placide a dit…

merci beaucoup pour ce blog.