vendredi 11 mai 2007

Neuvaine du Souvenez-Vous à Notre-Dame du Sacré-Coeur, Espérance des Désespérés - 09

Septième Jour
La Demande

"Accordez-nous, nous vous en conjurons, les faveurs que nous sollicitons..."

Quand même je serais tout seul à vous adresser ma prière, ô Mère bien-aimée, la vue de ma faiblesse, de mes fautes, de mes ingratitudes ne serait pas capable de détruire la filiale confiance que j'ai en vous; je fermerais les yeux sur mon indignité, et le cri de mon âme arriverait jusqu'au pied de votre trône...
Mais je suis loin de me trouver seul à vous prier.
Heureux membre de cette pieuse et chère Archiconfrérie qui vous acclame sous le beau titre de Notre Dame du Sacré Coeur, j'ai des millions de frères et de soeurs qui prient avec moi et pour moi. Il y a, dans cette grande armée de Chrétiens consacrés à votre gloire, de nombreux et saints Evêques qui se rangent autour du Pontife suprême; des troupes de Vierges, des congrégations entières de Religieux, une mulitude de Fidèles de tout âge et de tout mérite: et cette grand famille, répandue sur la surface de la terre, ne forme qu'un seul coeur et une seule âme; toutes les intentions sont réunies, et chacun prie à l'intention de tous.
Je vous offre donc, ô Notre Dame du Sacré Coeur! toutes les prières de tant d'âmes ferventes, et en considération de leurs vertus, je vous conjure de m'accorder la faveur que je sollicite...
Si jamais vous n'aviez exaucé de pécheurs, ô ma bonne Mère, ma témérité serait grande de me présenter le premier; quelque chose cependant m'engagerait à le faire sans crainte!... Mais, il serait plus facile de compter les grains de sable du rivage que de calculer le nombre des pécheurs favorisés de votre protection et exaucés dans leurs demandes.
Et dans votre chère Archiconfrérie, ô Notre Dame du Sacré Coeur! ne voyons-nous pas avec quel empressement vous nous faites du bien?
Que de milliers d'actions de grâces montent chaque jour vers vous du milieu de nos frères!
Que de guérisons réputées impossibles!
Que de conversions éclatantes qui paraissaient désespérées!...
Que de preuves authentiques de ces merveilles dans votre insigne Basilique d'Issoudun!
Que d'ex-voto, que de plaques de marbre racontant vos bienfaits!
Que de lampes et de cierges allumés à votre autel en témoignage de reconnaissance!
Voulez-vous donc, ô Marie! que je soie le seul à vous avoir invoquée en vain? Ne voulez-vous pas me contraindre à vous remercier, et me faire connaître encore une fois que vous êtes véritablement Notre Dame du Sacré Coeur?

Récitez le Souvenez-vous à Notre Dame du Sacré Coeur ou au moins trois fois l'invocation:
Notre Dame du Sacré Coeur, priez pour nous!

Suite: Huitième Jour

1 commentaire:

Blessed Child a dit…

Belle surprise de trouver cette neuvaine.
Manque le lien pour retrouver les 3 premiers jours.
Fraternelles salutations